Vente en ligne & Compétitions

Product submenu

Recherchez un golf

Exemples de bonnes pratiques Blue Green

Exemples de bonnes pratiques Blue Green
Les exemples présentés ci-dessous sont issus du guide de bonnes pratiques visant à mettre en œuvre la démarche Golf & Nature sur les golfs Blue Green.

Enlever la rosée des greens
 
La rosée présente sur les greens est un facteur aggravant du développement des maladies cryptogamiques. L’humidité qui est maintenue une partie de la journée propose, aux champignons pathogènes, un milieu favorable à leur multiplication.
 
Afin de faire tomber la rosée du limbe des plantes, le passage d’une brosse ou d’une baguette le matin permet de supprimer l’humidité sur le gazon. La mise en place d’un syringe, un cycle d’arrosage très court, permet également de supprimer les gouttelettes en suspension sur les feuilles du gazon.
 
Effectuer un fauchage tardif des milieux ouverts herbacés
 
Sur les golfs, les milieux ouverts situés hors des espaces de jeu sont parmi les éléments les plus intéressants écologiquement. Gérés en prairies de fauche, ils sont susceptibles d’accueillir un grand nombre d’espèces qui y trouvent nourriture et abris.
 
Ces milieux ouverts devenant de plus en plus rares dans la nature, leur conservation est d’autant plus importante sur les espaces gérés par l’homme.
 
La réalisation d’une fauche annuelle tardive des prairies sur les zones de parcours les plus pertinentes (Roughs, zones libres), avec exportation des végétaux, permet ainsi à la flore et à la faune présente dans ces milieux d’achever leur cycle de reproduction
 
Créer des habitats artificiels pour la faune : gîtes, nichoirs et refuges
 

En campagne comme en ville, ces abris naturels deviennent de plus en plus rares, du fait des modifications des milieux (disparition des haies, des vieux arbres), du ravalement des vieilles façades d’immeubles, etc.

La mise en place sur les zones peu fréquentées de gîtes, nichoirs et refuges pour les oiseaux, les chiroptères, les reptiles et amphibiens ou les insectes permet dans une certaine mesure de pallier ce manque de cavités naturelles et favorise la diversité des espèces présentes sur le site.


 
Le Golf Blue Green Rennes Saint Jacques a ainsi procédé à l’installation de 3 ruches début 2015. La création de ces habitats artificiels permet de favoriser le développement et la préservation des espèces tout en constituant d’excellents supports de sensibilisation.
Afin d’éviter tout risque, ces ruches sont installées dans des zones non accessibles par les joueurs et sont mises à disposition d’un apiculteur agréé afin qu’il en assure la maintenance et gère la production. L’année 2015 a ainsi permis de récolter 25kg de miel, qui ont ensuite été offerts à nos membres dans le cadre des compétitions des jardiniers et du personnel.


Si vous souhaitez recevoir d'autres exemples de bonnes pratiques, n'hésitez pas à vous abonner à notre Newsletter trimestrielle sur la démarche Golf & Nature :

Inscription Newsletter Démarche Golf & Nature

Email *
Code de sécurité
* Champs obligatoire

NEWSLETTER

S'inscrire à notre Newsletter

Developed by: U-Lab 2014

Espace personnel

Page sécurisée tentative de connexion abandonnée

Récupérer votre mot de passe

Votre adresse e-mail n'est pas reconnue Votre mot de passe a bien été réinitialisé. Un email de confirmation vous a été envoyé par mail.
Créer un compte | Mot de passe oublié ? Espace personnel